Sobres et en Sourdine

by Electric Beans

supported by
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €3.50 EUR  or more

     

  • T-Shirt/Apparel + Digital Album

    Le Grand Mr Beans, dans sa version originale, en L ou en XL !

    Includes unlimited streaming of Mon monde via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 10 days

      €10 EUR

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Boitier Cristal, Livret de folie avec toutes les paroles, et GiB au sommet de son art !

    Includes unlimited streaming of Sobres et en Sourdine via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 5 days

      €4 EUR or more 

     

  • Full Digital Discography

    Get all 4 Electric Beans releases available on Bandcamp and save 25%.

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality downloads of Hangar de fous, De retour en Noir, Sans Modération, and Sobres et en Sourdine. , and , .

    Purchasable with gift card

      €19.80 EUR or more (25% OFF)

     

1.
J’ai chanté sur Broadway Sur un trottoir rue d’la paix Et à la fin d’la journée 25 balles J’ai tenté le métro Les mariages les rodéos J’faisais bouger mes morceaux pour que dalle Mais l’ambiance underground des bars me manquait La sueur les odeurs animales J’ai porté des paillettes Le smoking blanc qui s’la pète J’avais l’air d’un Joe Dassin clérical J’ai pris deux douches par jour J’ai fait des chansons d’amour J’imitais Michel Sardou, impérial J’ai fini par brûler mes tenues variétés J’me suis fait un tatouage colossal Chanteur de rock La voix enrouée, bien houblonnée Chanteur de rock Le crâne rasé pas bien lavé Chanteur de rock La voix cassée bien houblonnée Chanteur de rock Le kilt en laine, l’haleine chargée Un requin du métier Me dit tu vas exploser On parlera d’toi dans la presse à scandales J’ai gobé j’ai signé Album et méga tournée En prime time télévisé : magistral ! Quand j’ai vu les choristes et le piano à queue J’ai pissé sur la scène : théâtral Mes potes m’ont rattrapé Je chantais Champs Elysées Dans un bar karaoké du Cantal Du whiskey écossais L’intégrale d’AC/DC J’ai retrouvé mon organe guttural !! On a repris la route nos guitares ambitieuses Pour deux ou trois vicieuses provinciales ! Chanteur de rock La voix enrouée, bien houblonnée Chanteur de rock Le crâne rasé pas bien lavé Chanteur de rock La voix cassée bien houblonnée Chanteur de rock Le kilt en laine, l’haleine chargée
2.
J’m’étais réveillé de bonne humeur Café au lait croissant au beurre En fonds sonore comme il se doit Un Black Sabbath de premier choix Du bruit là haut quand midi sonne J’écoute Angus à Donington Mon fils descend le pas bien lourd Avec son calbut de cinq jours Une tape sur l’épaule, une grimace C’est le bonjour de la limace Il prend l’ipod sans rien d’mander Coupe Back in Black pour Beyonce ! What the hell Motherfucker !! C’est quoi c’te daube synthétisée ? Où est la basse l’ampli marshall ? Elle chante maintenant la reine du bal ? Allez dépêch’, monte t’habiller Il faut qu’on parle c’est décidé J’accepte plus cette hérésie Mon fils qui écoute NRJ Pour démarrer j’veux frapper fort Une grosse intro d’Metallica Mais le gugusse débarque alors Avec un pull David Guetta !!! What the hell Motherfucker !! C’est quoi c’te daube synthétisée ? Où est la basse l’ampli marshall ? C’est le DJ la reine du bal ? Alors raconte comment est ta copine Elle est hardos ? Tendances Skin Head ? Elle est tatouée ? Combien de piercing ? Elle écoute Kiss ou Mötorhead ? J’apprends qu’elle s’appelle Jennifer Qu’elle joue à Warcraft à ses heures Et qu’il lui a roulé une gamelle Au concert deTokyo Hotel ! (Solo) What the hell Motherfucker !! C’est quoi c’te daube synthétisée ? Où est la basse l’ampli marshall ? T’as pas niqué la reine du bal ? What the hell Motherfucker !! Elle a quel âge ton proviseur ? Qu’est-ce que t’as appris au collège ? Satriani ou Jimmy page ? What the hell Motherfucker !! Il faut qu’je vois ton proviseur Bon sang ils foutent quoi au programme ?! Annie Cordie ou bien Pearl Jam ? What the hell Motherfucker !! Arrête cette daube synthétisée A ton âge moi j’écoutais Blur Et Partenaire Particulier Et partenaire particulier…
3.
Hé Ho ho Ho Wouah ! Hooooooooo Ma grande amie Sarah Connor Sarah Connor ? A un mari Terminator Elle l’a trouvé en promotion Dans une ferraille de Besançon Ah ah Besançon… Oh oh Harry Potter A une Boutique c’est bien pratique Il vend des rats aux rebouteux Et aux chercheurs de Saint Brieuc Kenavo Saint Brieuc Saint Brieuc Saint Brieuc Saint Brieuc Saint Brieuc Ouais !! Saint Brieuc !! Mon meilleur pote Luke Skywalker Je suis ton père Est un pilote de vieux scooters Je peux t’passer son numéro Il est taxi à Lacanau Salut toi ça farte ? Lacanau Thomas Magnum Barracuda Sont garagistes à Carpentras Ils ont démonté mon vélo Et en ont fait un char d’assaut Char d’assaut Indiana Jones Indiana Jones ? Est pharmacien Est pharmacien ? Son officine Son officine ? De Sarreguemines Ah ! De Sarreguemines !! On y est allé On a pris Des coups de fouet Des vitamines Vite – Vite Plus viiiiitee !!!!!!!!
4.
Deal Vaudou 04:51
Dans mon village on n’me parle pas On baisse les yeux quand on me croise J’ai un python autour du bras Et les cheveux recouverts de vase Qui peut dire qui je suis, ce que je sais Les curieux sont devenus fous C’est ma voix mais le Vaudou qui parle J’ai un collier de scalps autour du cou Tu voudrais bien mes filtres d’amour oooh oooh oooh Pourras-tu payer mon prix en retour oooh oooh oooh Je bois les sangs des hyènes Et cette nuit vos femmes seront miennes Que vos fils posent l’offrande sur l’autel Je dévore le cœur des morts Pour calmer la colère des Dieux Prosterne-toi et je t’épargnerai Est-ce que la récolte sera bonne Si tu savais comme je m’en fous Ca dépendra de ce que tu donnes Les Esprits réclament tout Et si tes frères partent chasser Qui sait combien en reviendront A moins qu’une vierge soit sacrifiée Pour rassasier tous mes démons Tu es maudit, tu me supplies oooh oooh oooh J’ai une poupée, à ton effigie oooh oooh oooh Je bois les sangs des hyènes Et cette nuit vos femmes seront miennes Que vos fils posent l’offrande sur l’autel Je dévore le cœur des morts Pour calmer la colère des Dieux Prosterne-toi et je t’épargnerai Hounda wa ya Hounda wa ya Hounda wa ya Hounda wa ya Hounda wa ya Hounda wa ya Hounda wa ya Hounda wa ya Je suis le grand Sorcier ! Je suis le grand Shaman ! Je suis le grand Sorcier ! Je suis le grand Shaman !
5.
Faux-frère 05:37
J’ai dénoncé ma voisine Qui nageait nue dans sa piscine Et le fils de mon voisin Cet abruti tabasse son chien J’ai écris une lettre au maire J’l’ai vu p’loter sa secrétaire J’ai appris plus récemment Qu’il lui avait fait un enfant J’ai pas un nom j’en ai plusieurs Le freux, le corbeau, le délateur Collectionneur, Serial Killer Perfide anonyme dénonciateur De tes secrets le fossoyeur Je suis un faux-frère, jamais menteur …un faux-frère, jamais menteur L’instituteur est parano Depuis qu’j’ai mis sous le préau Une photo d’lui, joli sépia Avec sa fiole de téquila Le boucher est mon ami C’est tout récent depuis jeudi Je l’ai trouvé, c’est pas banal En talons, sur la nationale J’ai pas un nom j’en ai plusieurs Le freux le corbeau, le délateur Collectionneur, Serial Killer Perfide anonyme dénonciateur De tes secrets le fossoyeur Je suis un faux-frère, jamais menteur …un faux-frère, jamais menteur « …In the darkness of the moonlight shadow The devil is hunting your soul, fellow Your address, two black evil eyes fix Suffering Pain Avenue, number six hundred and sixty six..” Je suis ton ombre, un fantôme, un hématome Sur ton orgueil, mon autographe, mon épitaphe Pornographe Calligraphe Biographe sténographe Photographe, paire de baffes Epitaphe !! Epitaphe !!
6.
J’ai pas assez Mes trente cinq heures mon CDD J’ai pas assez Trois cent euros, trente mètres carrés J’ai pas assez Pour la cerise sur le gâteau J’ai pas assez Même pas une pièce pour le loto Ce soir menu dégustation J’prends le café, pas l’addition Mes chèques en bois, sans provision Permis de vivre ? Interdiction J’en ai assez J’compte les jours pas les billets verts J’en ai assez Parfois fromage jamais dessert J’en ai assez Des commissions des intérêts J’en ai assez De tout claquer sans rien acheter Mes fringues, les mêmes fringues depuis 15 ans Vacances dans mon appartement J’vois plus personne, pas d’relation Permis de vivre ? Interdiction Pour éviter de faire le dernier geste - Fatal Il m’reste la bière et un bon disque heavy -Metal Pour éviter de faire le dernier geste - Fatal Il m’reste la bière et un bon disque heavy -Metal Je suis lassé De leurs courriers masturbatoires Je suis lassé Jamais d’beurre dans les épinards Je suis lassé De la belle gueule de mon banquier Je suis lassé C’est lui qui devrait m’remercier Pour éviter de faire le dernier geste - Fatal Il m’reste la bière et un bon disque heavy -Metal Pour éviter de faire le dernier geste - Fatal Il m’reste la bière et un bon disque heavy -Metal J’pourrais taper et devenir violent -Brutal Mais j’ai la bière et des bons disques heavy- Metal
7.
Mon monde 03:28
J’étais cool sur la plage Affalé sur ma serviette bleue Sieste et bronzette sur le sable Le bruit des vagues, le ciel bleu Cinq minutes tout a basculé Les gamins ont pris leurs aises Le seau les pelles et leur goûter L’odeur de couche, la mayonnaise Soudain j’ai arrêté d’bronzer Le ciel était pourtant pas couvert C’est le père qui v’nait d’installer Un parasol pour la grand-mère ! C’est mon monde, c’est ma place C’est mon air, que tu respires Tu envahis tout mon espace Dégages de là où je te vire C’est mon monde, c’est ma place J’vais pas m’laisser envahir T’es de trop dans ma carapace J’ai bien envie de t’démolir Un tête à tête en amoureux Un p’tit resto confidentiel Champagne et piano langoureux Romance et diner aux chandelles Mais soudain tout a chaviré Quand les gros lourds ont débarqué Que des mecs une troisième mi-temps Des rires bourrins Des rires tout l’temps C’est entre deux histoires de fesses Qu’j’ai dit « je t’aime » à ma princesse J’l’ai entendue me dire « tocard » Avant qu’ils allument leurs cigares C’est mon monde, c’est ma place C’est mon air, que tu respires Tu envahis tout mon espace Dégages de là où je te vire C’est mon monde, c’est ma place J’vais pas m’laisser envahir T’es de trop dans ma carapace J’ai bien envie de t’démolir C’est mon monde, c’est ma place Mon oxygène que tu respires Tu envahis tout mon espace Lâche-moi la grappe et va mourir !
8.
J’ai ma liste dans la poche Et l’entrée qui s’approche J’ai mes sacs sur l’épaule Et un doute qui me frôle J’ai l’cerveau qui percute Et l’jambon qui charcute J’ai le stress qui m’esquinte Et la rillette qui suinte J’ai les yeux qui se brouillent En portant une citrouille J’ai peur d’rester marron J’rajoute un potiron C’est la guerre J’vais balayer les ménagères Dans les rayons les étagères Laissez-moi les scanner C’est la guerre Si mon caddie marche au super C’est pour fumer les vieilles rombières Je rends pas la monnaie Non non non J’ai les marques pour le linge J’me creuse pas les méninges J’ai le nom des lessives Et la poudre dépressive J’ai les ordres pour les pâtes La couleur des tomates J’ai les œufs protégés Entre deux packs de lait J’ai les chips et les verres Pas d’pression pour les bières J’ai les boules à zéro Mes olives sans noyau C’est la guerre J’vais balayer les ménagères Dans les rayons les étagères Laissez-moi les scanner C’est la guerre Si mon caddie marche au super C’est pour fumer les vieilles rombières Je rends pas la monnaie Non non non J’ai besoin de bidoche Les lardons à ma gauche J’ai les mains qui sont moites Le rosbif à ma droite J’ai une vieille qui m’dépasse Devant le stand godasses J’ai l’croche-pied qui m’démange Mais y’a dix sortes d’oranges J’ai l’chariot qui déborde Et les nerfs sur la corde La caissière qui me bouffe Le chéquier qui s’essouffle Qui s’essouffle Qui s’essouffle C’est la guerre C’est la guerre Je rends pas la monnaie C’est la guerre C’est la guerre Je rends pas la monnaie
9.
Coup d'jus 03:06
Elle a les yeux qui disent j’ai faim Et je crois qu’elle croit qu’elle me tient Deux heures qu’elle me bouffe du regard Qu’elle ondule au rythme des guitares Quand elle s’est levée pour danser Elle a vidé son 3ème verre Le rouge à lèvres, prêt à croquer La mini jupe en plein hiver La quarantaine décomplexée De l’appétit du savoir-faire Je ne suis qu’une pièce de gibier Un pousse-café, Son dessert Allez branche moi ! Mets mon câble dans ta prise Allez branche moi ! Le courant passe, sous dialyse La peau laiteuse un teint de rose Son mètre quatre vingt prend des poses Vingt cinq ans, croit tout savoir Mais va prendre une leçon ce soir C’est un quatre heure une sucrerie Ma baby-sitter toute la nuit Elle me frôle me passe un mot Son tour de fesse son numéro ! Allez branche moi ! Mets mon câble dans ta prise Allez branche moi ! Le courant passe, sous dialyse Les bas résilles le décolleté La démarche d’une chienne enragée Elle m’embrasse si on peut nous voir Elle marque crument son territoire Au premier riff sans équivoque Se mettent en chasse les prédatrices Mais elles les narguent, les provoque De son p’tit air triomphaliste Allez branche moi ! Mets mon câble dans ta prise Allez branche moi ! Le courant passe, sous dialyse

about

Hard Rock but not only... Fusion ? Punk ?
This french rock band breaks the rules...

credits

released September 22, 2014

Dooweet.org
Mogettes Prod.

license

all rights reserved

tags

about

Electric Beans Niort, France

Quatre génies du Modern Punk, touchés par la grâce du Dieu Ozzy, se lancent dans leur plus grande croisade : évangéliser tous les impies à la gloire du Rock !

contact / help

Contact Electric Beans

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Electric Beans, you may also like: